Du 20 juillet au 5 août : Logrono - Leon

Nous arrivons sans encombre à la gare de Barcelona Sants. Mais la suite du voyage sera un peu plus chaotique. Nous nous trouvons devant une borne informatique qui nous informe que tous les trains pour Logrono sont "completo". Mais comme nous sommes rusés, elle n'aura pas le dernier mot. L'horaire des CFF, imprimé avant le départ, va nous être très utile.

Nous prenons donc un premier train jusqu'à Saragosse, puis la manoeuvre se répète, la borne informatique dédiée aux trains directs ne daigne pas nous octroyer le moindre billet. Nous nous rabattons donc sur le distributeur attribué aux trains régionaux et là, "bingo", nous obtenons les deux dernières places vacantes pour Logrono. Ouf! Nous n'avons pas besoin de faire appel à un taxi pour atteindre notre but.

 

 

 

« A cette époque, ma quête spirituelle était liée à l’idée qu’il existait des secrets, des chemins mystérieux… Je croyais que ce qui est difficile et compliqué mène toujours à la compréhension du mystère et de la vie… »

Paulo Coelho, le pèlerin de Compostelle