Dimanche 27 juillet 2014

12EME ETAPE : PUENTE LA REINA - ESTELLA 21KM

Hier au soir, nous avons revu Joël, l'octogénaire. Il se portait bien et nous a appris qu'Isabelle était arrivée au terme de son périple à Pampelune. En cours de journée, nous croiserons à nouveau la japonaise rencontrée quelques jours plus tôt. Elle termine sa marche à Estella et part sillonner l'Europe durant 10 jours avec un abonnement de train.

Ce matin, en traversant Puente la Reina, certains fêtards n'étaient pas encore rentrés et paraissaient bien imbibés.

La photo du vieux pont, à la sortie de la ville a été difficile à cadrer car des déchets de bouteilles et de sachets plastiques jonchaient le sol.

Après avoir observé le parcours de la journée sur la carte, Il nous a semblé qu'il serait certainement ennuyeux, zigzaguant entre autoroute et nationale. Nous avons effectivement croisé ces voies routières, mais de manière furtive. Le matin, avec un soleil rasant, nous avons même eu droit à des couleurs de paysages extraordinaires, l'ocre apparaissant dans les champs, la vigne et l'olivier prenant la place des céréales. Des villages typiques avec leurs ruelles étroites nous ont aussi enchantés. Du pavage des rues aux façades décorées et restaurées, les habitants font voir qu'ils aiment leur patrimoine et le choient.

L'arrivée à Estella, nous offre une belle surprise. La semaine médiévale bat son plein et toutes les rues de la vieille ville sont animées par des personnes costumées, des musiciens et un marché installé aux abords des bâtiments historiques.

Ce soir nous irons goûter cette ambiance festive, après avoir dégusté un bon repas.

 

 

 

 

« A cette époque, ma quête spirituelle était liée à l’idée qu’il existait des secrets, des chemins mystérieux… Je croyais que ce qui est difficile et compliqué mène toujours à la compréhension du mystère et de la vie… »

Paulo Coelho, le pèlerin de Compostelle